Planifier pour vos vieux jours

Même si vous n’êtes pas enthousiaste à l’idée de prendre des dispositions pour vos propres soins de longue durée, vous vous éviterez bien des ennuis plus tard si vous vous préparez dès aujourd’hui. Voici quelques façons de rendre cette planification plus facile :

Discutez de vos préférences à long terme avec votre famille. La plupart des personnes âgées reçoivent de l’aide relativement aux travaux ménagers, à des tâches diverses et à des services liés à la santé. En indiquant aux membres de votre famille et à vos amis quelles sont vos attentes quant à votre mode de vie, ceux-ci seront à même de mieux vous aider.

Effectuez des recherches sur les options d’hébergement. La plupart des personnes âgées préfèrent vivre de façon autonome, mais cela requiert un niveau de santé financière et physique supérieur au niveau que possèdent bon nombre d’aînés. Le tableau ci‑dessous présente des options de logement possibles et des facteurs à considérer avant de prendre une décision. 

 

Options de logement

Facteurs à considérer

Vivre de façon autonome

  • Résidence personnelle
  • Résidence pour personnes âgées
  • Êtes‑vous physiquement apte?
  • Pouvez‑vous compter sur un réseau d’amis?
  • Quelle est votre situation financière?
  • Quels sont les services communautaires disponibles (p. ex., repas livrés à domicile)?

Partager un domicile

 

  • Des travaux de rénovation sont‑ils nécessaires?
  • Des crédits d’impôt pour la rénovation domiciliaire sont‑ils disponibles?
  • La vie en colocation est‑elle appropriée?

Vivre dans un établissement de soins

  • Maison de retraite
  • Établissement de soins de longue durée

 

  • Quels sont les services offerts?
  • Avez‑vous des références de personnes qui ont vécu dans cet établissement?
  • Quels sont les coûts?
  • Les frais associés aux maisons de retraite sont généralement pris en charge par les particuliers, tandis que les établissements de soins de longue durée sont parfois financés par le gouvernement

 

Mettez de l’ordre dans vos affaires :

  •  Assurez-vous que votre testament est à jour
  • Joignez à votre testament une note détaillée indiquant à qui vous léguez certains biens personnels (bijoux de famille, par exemple) et pourquoi
  • Établissez une procuration, c’est-à‑dire un document par lequel vous donnez à un tiers le pouvoir d’agir en votre nom dans l’éventualité où vous ne pourriez plus gérer vos affaires en raison de problèmes de santé, et signez un testament biologique, dans lequel vous indiquez la façon dont vous souhaitez être soigné
  • Mettez de l’ordre dans vos documents importants (registres financiers et documents personnels) et assurez‑vous qu’une personne sait où ils se trouvent
  • Obtenez de l’information sur l’assurance contre les maladies graves et l’assurance de soins de longue durée
  • Discutez à l’avance de vos arrangements funéraires avec vos proches ou vos amis