S’enrichir sans peine

Épargner sans se serrer la ceinture!

Planifier sa retraite est chose facile. Ce qui est plus difficile, c’est d’épargner. On trouve facilement de bonnes raisons pour ne pas mettre d’argent de côté. Nombre de ces arguments ont leur raison d’être. Mais il n’en reste pas moins qu’il est essentiel d’épargner si vous voulez réaliser votre rêve de retraite, et qu’il faut commencer le plus tôt possible.

Voici un programme d’épargne en six étapes qui vous aidera à « faire des provisions » en vue de la retraite. L’avantage des suggestions qui suivent, c’est qu’elles ne vous obligent pas à vous serrer la ceinture pour arriver à vos fins. Après tout, il faut bien profiter de la vie.

Étape 1 : Dressez un budget, si vous le pouvez – Où trouver l’argent à mettre de côté? Mieux vaut analyser où va votre argent, puis trouver des moyens de dépenser moins : manger au restaurant moins souvent, passer ses vacances à la maison de temps à autre, par exemple. Vous pourrez alors établir un budget simple vous permettant de respecter vos moyens et d’épargner en vue de la retraite. Voilà pour la théorie. Mais dans la pratique, peu de gens réussissent à respecter leur budget, d’où l’importance des autres étapes que nous vous présentons. N’oubliez pas cependant que si vous ne cotisez pas réellement cet « argent trouvé » à votre régime, vous ne réaliserez pas d’économies.

Étape 2 : Payez-vous d’abord – L’argent nous brûle les doigts. Il est bien difficile de ne pas dépenser l’argent que nous avons en poche. Voilà pourquoi il importe de vous payer en premier, si vous voulez vraiment épargner. Autrement dit, mettez de l’argent de côté avant d’avoir l’occasion de le dépenser. Dans le cadre de vos cotisations à votre régime, vous pouvez demander qu’elles soient directement retenues sur votre salaire. Votre argent sera mis à l’abri avant que vous ayez l’occasion de le dépenser.

Étape 3 : Épargnez régulièrement – Il est beaucoup plus facile de mettre une petite somme de côté chaque mois, plutôt que d’essayer de réunir une grosse somme. Autrement dit, vous vous priverez beaucoup plus facilement de 100 $ par mois que de 1 200 $ d’un seul coup. Et les avantages de cette méthode ne s’arrêtent pas là.

  • Vous prendrez ainsi une saine habitude. Vous aurez ainsi de bien meilleures chances d’atteindre vos objectifs de retraite.
  • Vous pouvez automatiser vos cotisations, à même votre paye. Vous n’aurez donc pas besoin d’y penser.

  • Votre épargne croîtra plus rapidement. Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessus, si vous mettez de côté 100 $ par mois plutôt que 1 200 $ une fois l’an pendant 30 ans, vous amasserez 13 000 $ de plus (on suppose un rendement annuel moyen de 8 pour cent). Pourquoi? Parce que les sommes investies plus tôt auront plus de temps pour fructifier, ce qui signifie plus d’argent pour vous.
  • La méthode est efficace du point de vue fiscal. Vous bénéficierez d’un allégement fiscal automatique et immédiat si vous cotisez à un régime enregistré d’épargne au moyen de retenues sur le salaire.

Étape 4 : Ne dépensez pas vos augmentations de salaire – Il est plus facile de se passer de ce qu’on n’a jamais eu. Si vous êtes sur le point de recevoir une augmentation, dirigez-en une partie ou la totalité vers l’épargne. Encore une fois, l’idéal est d’opter pour des retenues sur le salaire.

Étape 5 : Investissez vos remboursements d’impôt – Utilisez-les – au moins en partie – pour accroître les montants mis de côté chaque année. Ayez soin de ne pas les dépenser avant de les recevoir!

Étape 6 : Ne gaspillez pas les sommes inattendues – Si vous touchez une grosse prime, un héritage ou un gros lot, ne dilapidez pas cette somme inattendue. Mettez-en au moins une partie de côté en prévision de l’avenir.

En suivant ces conseils, ou du moins quelques-uns d’entre eux, vous verrez votre capital-retraite augmenter assez rapidement. Tout cela, sans trop de peine.

N’oubliez pas de vous récompenser de temps en temps. Si vous respectez votre programme d’épargne, vous avez droit à de petites gâteries!