Payez-vous d’abord

Avez-vous l’impression qu’il ne reste plus grand-chose de votre paye une fois que le gouvernement a prélevé sa part? Alors payez-vous en premier, avant que le gouvernement vous impose. Les retenues salariales peuvent être déposées directement dans votre régime de retraite avant même que l’impôt sur le revenu soit calculé. Voici comment la stratégie fonctionne.

Supposons que votre revenu brut est de 1 000 $. À un taux d’imposition de 35 pour cent, vous payez 350 $ d’impôt. Si vous versez 150 $ par paye à un régime de retraite comme celui que vous avez au travail, vous ne payez que 297,50 $ d’impôt. Ainsi, alors que 150 $ sont investis pour votre retraite, votre salaire net n’est réduit que de 97,50 $. Non seulement vous vous payez en premier, mais vous payez également moins d’impôt initialement et vous épargnez pour l’avenir. 

 

Rémunération mensuelle nette plus élevée,
même montant d’épargne mensuelle

 

 

Régime individuel

Régime collectif

Rémunération mensuelle nette

500 $

560 $

Épargne mensuelle

300 $

300 $

Impôts prélevés

201 $

140 $

 

Montant d’épargne mensuelle plus élevé,
même rémunération mensuelle nette

 

 

Régime individuel

Régime collectif

Rémunération mensuelle nette

500 $

500 $

Épargne mensuelle

300 $

375 $

Impôts prélevés

201 $

125 $

 

Accordez-vous un allègement fiscal. Prenez l’habitude de faire déposer une partie de chaque paye directement dans votre régime de retraite collectif. 

Se payer en premier – une option rentable.

L’exemple qui précède est fourni à des fins d’illustration uniquement. Les situations peuvent varier selon les circonstances particulières. Les taux d’imposition sont basés sur les taux combinés de 2013 des gouvernements fédéral et de l’Ontario. Source : Agence du revenu du Canada.