Des taux plus élevés ne représentent pas un avantage pour tous les investisseurs

Vous vous souvenez peut-être des taux d’intérêt élevés qui ont eu cours lors des décennies 80 et 90. Or, depuis ce temps, les taux ont reculé. Si vous investissez dans des titres à revenu fixe, vous serez peut-être surpris de découvrir qu’il ne s’agit pas d’une tendance avantageuse pour vous.

Des taux d’intérêt à la baisse s’avèrent généralement avantageux pour ceux qui détiennent des placements à revenu fixe, tels que des fonds d’obligations. Toutefois, lorsque l’économie commence à se redresser et que les banques centrales envisagent de hausser les taux à des niveaux plus normaux, les souscripteurs de titres à revenu fixe peuvent constater des répercussions négatives sur leurs placements.

Bien que cela puisse paraître contre-intuitif, en réalité, ça ne l’est pas du tout. Lorsque les taux d’intérêt augmentent, la valeur des fonds d’obligations diminue. Cela s’explique par le fait que les taux sur les placements obligataires détenus dans les fonds sont habituellement inférieurs aux taux offerts sur le marché.

Tous les produits à revenu fixe ne subissent pas l’influence des variations de taux d’intérêt de la même façon. Les fonds d’obligations à court terme ainsi que d’autres instruments de plus courte durée ne réagissent pas aussi vivement aux variations de taux d’intérêt. Dans un contexte où les taux d’intérêt sont à la hausse, ces produits en subissent tout de même les contrecoups, mais dans une moindre mesure que les fonds d’obligations de base et les instruments de plus longue durée. Cependant, les produits de plus longue durée réagissent mieux dans un contexte où les taux d’intérêt sont à la baisse.

Bien se préparer

Il est important d’avoir un portefeuille de placements diversifié, et ce, même à l’intérieur de la catégorie des placements à revenu fixe. Si vous détenez des placements dans des fonds à revenu fixe, songez à maintenir un équilibre entre les options de fonds à long et à court termes. Les fonds à revenu fixe à court terme devraient mieux faire que les fonds à long terme, car leur échéance plus rapprochée les rend moins sensibles à une hausse des taux d’intérêt.