Les placements étrangers

L’investissement offre un monde d’occasions. En investissant uniquement dans le marché canadien, vous n’avez accès qu’à une portion des occasions disponibles et vous limitez potentiellement la possibilité d’augmenter la croissance de votre épargne.

Avantages

Les placements que vous effectuez dans le marché américain et le marché international peuvent vous procurer des avantages que les placements du seul marché canadien ne peuvent pas vous offrir, notamment :

  • La diversification de votre portefeuille
  • La possibilité de réduire le risque du portefeuille et d’augmenter les rendements au moyen de placements dans les marchés mondiaux
  • L’accès à certaines marques (comme Coca-ColaMD, Microsoft®, McDonald’s®, DisneyMD) et industries (comme les soins de santé, les fabricants d’automobiles, les produits pharmaceutiques) reconnues mondialement qui ne sont pas disponibles à grande échelle au Canada
  • La possibilité de réduire la volatilité du portefeuille puisque ces marchés et ces industries peuvent réagir différemment des marchés canadiens, et ce, même lorsque les conjonctures économiques sont identiques
  • La possibilité pour les investisseurs plus énergiques d’obtenir des rendements plus élevés en investissant de petites portions de leur portefeuille dans les marchés en émergence ou dans les occasions de croissance mondiales

Facteurs à considérer

Les placements dans des entreprises internationales comportent des risques particuliers :

L’incidence du taux de change sur les rendements. Si l’argent investi doit être converti en une devise afin d’effectuer un placement, le changement de la valeur de la monnaie canadienne par rapport à la devise étrangère aura une incidence sur le placement lorsqu’il sera évalué en dollars canadiens. Par conséquent, même si le placement obtient un taux de rendement positif, il est possible de réaliser une perte au moment de la conversion en dollars canadiens. L’inverse est tout aussi concevable.

Des considérations fiscales sont probables. Certains pays étrangers peuvent effectuer des retenues fiscales sur le revenu étranger. Ces impôts ne peuvent pas être récupérés dans le cadre des régimes enregistrés. De plus, en ce qui a trait aux régimes non enregistrés, les revenus en dividendes de source étrangère ne bénéficient pas d’un traitement fiscal aussi favorable que les revenus en dividendes canadiens.

Les frais de gestion de placement et les coûts d’exploitation des fonds sont habituellement plus élevés. Ces fonds comportent généralement des frais de gestion de placement et des coûts d’exploitation (comme les frais de garde, de fiducie, de transaction et les coûts aux fins d’impôt) plus élevés que ceux des fonds de placement qui investissent exclusivement dans des actions et des obligations canadiennes.