Vous songez à prendre votre retraite dans un autre pays?

Si vous comptez prendre votre retraite à l’étranger, voici quelques éléments dont vous devriez tenir compte concernant votre budget et votre épargne‑retraite :

Impôt

Si vous comptez acheter une propriété à l’étranger, renseignez‑vous au sujet de l’impôt foncier et des autres impôts dans la région. Vous pourriez aussi être tenu de déclarer vos avoirs à l’étranger à l’Agence du revenu du Canada (ARC), selon l’endroit où vous choisirez de vous établir et votre statut de résident du Canada. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web de l’ARC au http://www.cra-arc.gc.ca/tx/nnrsdnts/ndvdls/menu-fra.html ou composez le 1 800 267‑6999.

Coût de la vie

Calculez tous les frais de subsistance que vous pourriez devoir payer dans le pays choisi, et non seulement le coût d’achat ou de location de votre propriété. Le prix d’une maison dans certains pays peut être moins élevé que les prix au Canada, mais ce ne sera peut‑être pas le cas pour des dépenses comme l’épicerie et l’essence. N’oubliez pas de tenir compte du coût de déménagement et, au besoin, du prix des vols pour visiter les amis et les membres de votre famille restés au Canada.

Soins de santé

N’oubliez pas que votre régime d’assurance‑maladie provincial ou territorial ne couvrira qu’une partie, s’il y a lieu, des coûts de santé à l’extérieur du Canada. Et si vous vivez à l’étranger pendant un certain temps − généralement pendant six à huit mois − les frais médicaux ne seront plus couverts du tout. Par conséquent, lorsque vous vivrez à l’étranger, vous devrez tenir compte des coûts d’un régime d’assurance‑maladie complémentaire ou de remplacement au moment d’établir votre budget.

Emploi à temps partiel

Avez‑vous songé à travailler à temps partiel pour augmenter votre revenu de retraite? Assurez‑vous qu’il y a de bonnes perspectives pour l’emploi souhaité dans le pays où vous comptez vous établir. Quelles sont les exigences quant aux visas requis pour travailler légalement dans ce pays? N’oubliez pas d’intégrer dans votre budget les frais de déplacement pour vous rendre au travail et en revenir.