Sources de revenu personnel

Au Canada, il existe trois types de régimes d’épargne‑retraite personnels : régimes enregistrés, comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) et régimes non enregistrés.

Bien que les régimes de pension agréés aient un objectif de revenu de retraite bien défini, la plupart des Canadiens ont besoin de plusieurs formes d’épargne personnelle pour s’assurer un revenu de retraite satisfaisant.

Un régime enregistré d’épargne‑retraite (REER) est un régime d’épargne à impôt différé, enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Il existe également des REER collectifs parrainés par un employeur.

Vous pouvez verser à votre REER jusqu’à 18 pour cent du revenu que vous avez gagné l’année précédente, sous réserve d’un plafond de cotisation (24 270 $ en 2014), moins tout facteur d’équivalence (FE) vous concernant pour l’année civile visée. Tous les revenus produits à l’intérieur d’un REER peuvent fructifier avec report d’impôt jusqu’à ce que l’argent soit retiré du régime.

Vous pouvez également être titulaire d’un compte de retraite immobilisé (CRI). Le CRI ressemble beaucoup à un REER, mais il est principalement destiné à recevoir des sommes forfaitaires virées d’un régime de retraite agréé, le plus souvent après un changement d’employeur.

Le CELI est un régime d’épargne souple qui vous permet de gagner un revenu de placement non imposable et d’effectuer des retraits au besoin en franchise d’impôt. Avez‑vous l’intention de pratiquer un nouveau passe‑temps ou de faire quelques voyages? Le CELI peut servir de complément à votre REER pour de telles activités.

La catégorie des régimes non enregistrés comprend toute autre forme d’économies ou de placements. Pour beaucoup d’entre nous, notre maison constitue notre actif non enregistré le plus important. Mais cette catégorie peut aussi inclure les comptes bancaires, les actions, les obligations, les rentes, les biens immobiliers, les objets de collection (comme les œuvres d’art) et même certaines polices d’assurance‑vie.